145/46 – ELECTIONS – NOMINATIONS


Christian-Nils Robert a été nommé président du jury du prix Gabriel Tarde, prix français de criminologie, par le conseil d’administration de l’Association française de criminologie (AFC). Le jury a été présidé par Simone Rozès, présidente honoraire de la cour de la Cassation, de la création du PGT en 1972 jusqu’en 1999, puis par Françoise Tulkens, professeur de criminologie à l’Université catholique de Louvain, juge à la Cour européenne des droits de l’homme.

Professeur honoraire de l’Université de Genève, Christian-Nils Robert a co-enseigné à la Faculté de droit, de 1977 à 2008, un cours d’« Introduction à la criminologie », en partenariat avec un psychiatre légiste. Il a également enseigné ce domaine à la Faculté de droit et à la Chaire de Travail Social de l’Université de Fribourg. Il a dirigé et accompagné de nombreuses recherches en sociologie du droit.

Pour la session 2008-2009, le jury devrait se réunir à l’automne et délibérer sur la base des 14 candidatures reçues de diverses universités  en France (forte représentation de l’Université Paris 10 (3 dossiers) et de l’Institut d’étude politique de Paris (2 dossiers) et à l’étranger (Universités de Montréal, de Louvain la Neuve et de Rio de Janeiro). Parmi les dossiers de candidature, 12 sont des thèses de doctorat (dont une publiée) et 1 mémoire de master 1. Les disciplines représentées sont variées : droit / criminologie : 3, sciences politiques : 3,  psychologie / psychanalyse / psychologie sociale : 3, sociologie : 2,  histoire : 2, philosophie : 1.

* Chirine Heydari a été élue à la présidence du Groupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (GENEPI). Chirine Heydari est étudiante à Science Po Paris, en 1ère année de master « Carrières Judiciaires et Juridiques » ainsi qu’en 1ère année de master de « philosophie contemporaine » à Paris 4 Sorbonne où elle achève un mémoire sur l’expertise psychiatrique en matière pénale dans l’œuvre de Michel Foucault. Depuis maintenant deux ans, C.H. s’investit en qualité de bénévole au sein du GENEPI. Cette année, elle a assuré les fonctions de responsable de groupe chargée des relations avec l’Administration pénitentiaire pour le centre pénitentiaire de Meaux -Chauconin.

* Jean Charbonniaud, préfet, a été nommé responsable de la mission d’évaluation des règles pénitentiaires européennes (RPE), par la Garde des Sceaux Rachida Dati. Il fut sous-directeur des ressources humaines et des relations sociales de la direction de l’administration pénitentiaire de 2001 à 2004.

* Le président de la République a nommé Michèle Alliot-Marie, Ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des libertés, Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Justice (attributions non encore précisées), Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des collectivités territoriales. Valérie Pécresse reste ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Née en 1946, Michèle Alliot-Marie est docteur en droit et science politique, avocate, maître de conférences en droit, UMP (ancienne présidente).

Né en 1950, Jean-Marie Bockel, est avocat, maire de Mulhouse, fondateur du parti libéral « Gauche moderne », ancien membre du parti socialiste (exclu en 2007), il a été membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (1977-1980).

Né en 1958, Brice Hortefeux est diplômé de l’Institut d’étude politique de Paris, administrateur territorial puis préfet, vice-président de UMP.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pierre-Victor Tournier (29 juin 2009). 145/46 – ELECTIONS – NOMINATIONS. Arpenter le champ pénal. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/akn4


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search