181- UNION EUROPEENNE


Source : La Lettre de la Fondation Robert Schuman

Eurojust. Le 16 février, le Collège d’Eurojust, l’organisation européenne de coopération judiciaire, a élu le Britannique Aled Williams, 62 ans, comme nouveau président. Son élection doit maintenant être approuvée par le Conseil des ministres européens de la justice. Il succède au Portugais José Luis Lopes da Mota, qui avait démissionné le 16 décembre, après avoir été accusé de pressions sur des magistrats de son pays dans une affaire de corruption. Aled Williams a intégré Eurojust en 2006 et s’est déclaré très heureux de pouvoir prendre la tête de cet organisme qui, suite à l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, a acquis de nouvelles compétences et responsabilités en matière de coopération judiciaire


La Fondation Robert Schuman publie une étude inédite de Thierry Chopin et Marek Kubista intituléeLa présence des Français au sein des institutions communautaires : du mythe à la réalité.

Alors que de nombreux rapports et articles de presse ont stigmatisé la fin de l’ « âge d’or » de l’influence française dans les institutions communautaires face à un modèle anglo-saxon prédominant, qu’en est-il réellement dans le contexte de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne et de l’installation de la nouvelle Commission?

Un état des lieux factuel et complet de la présence des Français, en termes de présence politique et administrative, semble au contraire infirmer ces critiques, chiffres à l’appui.

Lire l’intégralité l’étude

Fondation Robert Schuman , 29, boulevard Raspail, 75007 – Paris, Tél. : 01 53 63 83 00, Fax : 01 53 63 83 01,  info@robert-schuman.eu