180 – LE KIOSQUE

Ouvrages

Tournier Pierre V (Dir.) La Babel criminologique. Formation et recherche sur le phénomène criminel : sortir de l’exception française ? Colloque du 3 février 2009, au siège du CNRS, Editions L’Harmattan, coll. Criminologie, décembre 2009, 296 pages,  29€

Avec des contributions de Josefina Alvarez, Philippe Bernier, Jean-Michel Bessette, Annie Beziz-Ayache, Philippe Boehler, Claude Bouchard, Jean-Pierre Bouchard, Stéphane Brézillon, Robert Cario, Jocelyne Castaignède, Jean Danet, Christian Demonchy, Frédéric Diaz,  Isabelle Drean-Rivette, Jacques Faget Aurélie Gauthier, Didier Guerin, Luc Hébert,  Martine Herzog-Evans, Astrid Hirschelmann-Ambrosi, Charles-Édouard Jeanson, Mohamed Jaouhar, Lucie Jouvet,  Anne-Marie Klopp, Alain Laquieze,  Eric Marlière, Philip Milburn, Virginie Prud’homme, Christian-Nils Robert, Jean-Louis Senon, Nicolas Queloz,  Pierre V. Tournier, Jean-Luc Viaux et Loick M. Villerbu.

Didier Fassin (Dir.), « Les nouvelles frontières de la société française », La Découverte, février 2010, 600 pages, 28€.

Présentation de l’éditeur. Au cours des dernières décennies, les frontières du territoire français se sont refermées pour celles et ceux, désormais indésirables, en provenance des pays non communautaires, qu’ils soient travailleurs, étudiants, demandeurs d’asile, enfants ou conjoints d’étrangers. Mais parallèlement à ce phénomène d’autant plus manifeste qu’il est devenu objet de surenchère politique, d’autres frontières moins visibles se sont constituées à l’intérieur de l’espace national. Raciales, ethniques ou religieuses, elles définissent des lignes de partage que la reconnaissance tardive des discriminations et la montée de revendications minoritaires ne permettent plus d’ignorer. Longtemps pensées séparément, les unes à travers la « question immigrée », les autres en termes de « racialisation », ces frontières extérieures et intérieures sont étroitement liées, tant dans les histoires familiales que dans les discours publics.
Résultat de quatre années d’enquêtes menées par une équipe de sociologues, anthropologues, historiens, politistes, juristes, psychiatres et psychanalystes, cet ouvrage met au jour les transformations contemporaines des identités et des altérités dans la société française.

Didier Fassin, professeur à l’Institut for Advanced Study de Princeton et à l’École des hautes études en sciences sociales, et dirige l’Iris, l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (CNRS/Inserm/EHESS/université Paris-XIII).


Quand les corps se souviennent


Les constructions de l’intolérable


Les politiques de l’enquête


Les nouvelles frontières de la société française


Les inégalités sociales de santé


De la question sociale à la question raciale ?


Les lois de l’inhospitalité


Les figures urbaines de la santé publique


Des maux indicibles

Introduction. Frontières extérieures, frontières intérieures, par Didier Fassin
I /Généalogies et fondations
1. Aux sources de la question raciale. Doctrines racistes et domination sociale, par Gérard Noiriel
2. La barrière de la langue. Naissance de la condition d’assimilation linguistique pour la naturalisation, par Abdellali Hajjat
3. Invisibiliser par le logement. De Sonacotra à Adoma, par Marc Bernardot
4. La psychiatrie à l’épreuve de l’altérité. Perspectives historiques et enjeux actuels, par Richard Rechtman
5. Plus blanc que blanc. Une étude critique des travaux sur la whiteness, par Bastien Bosa
6. Ni race, ni racisme. Ce que racialiser veut dire, par Didier Fassin.
II /Politiques et pratiques
7. L’exportation de la xénophobie de gouvernement. De la politique européenne des frontières à la répression dans les pays limitrophes, par Jérôme Valluy
8. La famille sous contrôle. Le durcissement des politiques de regroupement familial, par Christel Cournil et Manuel Recio
9. Des policiers aux frontières. La gestion ordinaire d’un centre de rétention, par Franck Enjolras
10. Du refus à la requalification. L’ambivalente reconnaissance de la discrimination comme problème public, par Alexandre Tandé
11. Un consensus politique ambigu. La lutte contre les discriminations raciales, par Olivier Noël
12. L’origine est-elle discriminante dans la prise en charge de la déviance ? Une étude dans un service de psychiatrie pour adolescents, par Isabelle Coutant
III / MOBILISATIONS ET ACTEURS
13. Soutenir les familles sans papiers. L’engagement dans le Réseau éducation sans frontières, par Lilian Mathieu
14. Les frontières de la lutte. Une mobilisation locale en faveur des réfugiés, par Grégory Beltran
15. Passeurs d’histoire. L’inconfort des acteurs associatifs impliqués dans l’aide à la procédure d’asile, par Estelle d’Halluin
16. Les limites de l’hospitalité. Accueil et dépendance des demandeurs d’asile, par Carolina Kobelinsky
17.Manières d’être divers. Les stratégies partisanes de la « diversité » aux élections municipales de 2008, par Martina Avanza
18. Statistiques raciales ou racistes ? Histoire et actualité d’une controverse française, par Éric Fassin
IV / Expériences et résistances
19. L’intériorisation de la frontière sous menace d’expulsion. Le quotidien des étrangers en situation irrégulière, par Stephan Le Courant
20. Les corps-frontières.Atteinte physique et expertise médicale dans un centre de rétention administrative, par Nicolas Fischer
21. Les audiences du 35 quater. Une procédure de jugement à la frontière, par Chowra Makaremi
22. Compréhension et distanciation. Paroles de jeunes sur les émeutes de novembre 2005, par Samir Hadj Belgacem et Stéphane Beaud
23. Le vécu du racisme. Une étude de psychodynamique du travail auprès d’élèves aides-soignantes, par Lise Gaignard
24. Des Français paradoxaux. L’expérience de la naturalisation des enfants de l’immigration maghrébine, par François Masure
Liste des auteurs
mardi 02 février 2010

Didier Fassin – Les Matins
envoyé par franceculture. – L’actualité du moment en vidéo.

Rapports

Ministère de la Justice – Secrétariat général, Indicateurs statistiques sur les associations d’aide aux victimes, janvier 2010, 5 pages.

Rapport annuel du Médiateur de la République. Pour la dernière année de son mandat, Jean-Paul Delevoye fait le constat d’une société où le chacun pour soi a remplacé l’envie de vivre ensemble. Mal compris et mal orientés, les citoyens se sentent dépassés par des lois devenues trop complexes et changeantes. Par ailleurs, des exigences démocratiques nouvelles – besoin de transparence, de dialogue – ne sont pas satisfaites. A cela s’ajoute l’émergence de plus en plus prononcée d’un usager consommateur de droits, qui a rompu tout dialogue avec l’administration. jean-paul-delevoye@mediateur-republique.fr

Sur le site de France Culture. « La Fabrique de l’humain » émission de Philippe Petit du jeudi 25 février sur « La Babel criminologique ». Avec Pierre V. Tournier et des interviews de Loïck M. Villerbu, professeur de psychologie, président de la Conférence nationale de criminologie (CNC) et Alain Cugno, professeur de philosophie, vice-président de la FARAPEJ.

Chaque jeudi, de 21h à 22h, La fabrique de l’humain aborde un thème, une œuvre, un trait singulier de notre civilisation et remet la pensée en mouvement dans un dialogue intime et personnel avec un auteur ou plusieurs.