179 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES


PARIS RIVE DROITE, RIVE GAUCHE

Marc BESSIN, Directeur du Réseau national de doctorants Santé et Société, nous informe.

Le Réseau national de doctorants Santé et Société, initié et jusqu’à présent dirigé par Didier Fassin, soutenu par la MiRe-DREES, permet à de nombreux jeunes chercheur-e-s en sciences sociales de la santé, dans une acception très large de ce champ d’études, d’échanger, de s’informer, de présenter des initiatives et d’organiser des rencontres scientifiques. Le site internet (http://doctorants.mshparisnord.org/index.php), en cours de redéploiement, donne un aperçu de ses différentes activités. On peut notamment y trouver le compte-rendu d’une journée d’étude que le réseau a organisée en janvier sur la professionnalisation. Le 19 mars 2010, le réseau tiendra ses premières assises nationales, afin de consolider certaines activités et de mettre en place de nouveaux chantiers (Cf. programme :  http://doctorants.mshparisnord.org/actualite/rubrique.php3?id_rubrique=52).

J’assure désormais la coordination de ce réseau et c’est à ce titre que je me permets de vous solliciter pour encourager vivement vos étudiant-e-s et vos jeunes collègues à le rejoindre et à y participer activement. Des moyens existent, permettant notamment la tenue de réunions où les doctorant-e-s de province ont leur voyage pris en charge, mais aussi de monter des missions à l’étranger et de financer des publications. Bref, pour rompre l’isolement, initier des collaborations, engager des recherches collectives ou échanger de nouvelles pistes de réflexion, le Réseau constitue un outil privilégié pour les doctorant-e-s. Je vous remercie de les en informer et notamment de répercuter cette présentation du Réseau au sein de vos laboratoires et de diffuser l’information concernant les assises du 19 mars.

Restant à votre disposition pour de plus amples renseignements, je vous sais gré de votre collaboration, et vous transmets, cher-e- s collègues, mes plus cordiales salutations.

Marc BESSIN,

Le Réseau de doctorants Santé et Société organise ses Assises le vendredi 19 mars 2010 à la MSH Paris Nord.

Les membres du Réseau sont tous conviés à cette rencontre qui vise à réfléchir au bilan des activités soutenues par le réseau et à ouvrir un débat sur son avenir, ses objectifs, ses moyens, notamment à travers l’exposé de projets. Ces idées ou initiatives pourront être présentées à un stade plus ou moins avancé c’est pourquoi votre contribution d’ici là est vivement souhaitée !

En tant que secrétaire du réseau de doctorants santé et société, je me tiens à votre disposition pour  toute question ou proposition afin de favoriser les échanges et interactions en amont des Assises, à l’adresse suivante : doctorants@mshparisnord.org. Les frais de déplacement de membres du réseau venant de province seront pris en charge ainsi que la restauration pendant la journée.

A titre de rappel, et en quelques mots…

Le réseau national de doctorants Santé et société a été mis en place en décembre 2003 dans le cadre de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord avec le soutien de la MiRe/DREES du ministère de la Santé.

L’objectif principal du réseau est de permettre des échanges entre doctorants dans une approche pluridisciplinaire, une circulation d’informations, une capitalisation d’expériences, une socialisation dans les milieux de la recherche au niveau français et international, en particulier européen, et une meilleure connaissance et insertion dans les réseaux professionnels, y compris extérieurs au domaine académique.

Dans la pratique, chacun peut considérer le réseau comme :

Un outil scientifique permettant des échanges et une socialisation, par l’organisation de séminaires thématiques annuels (depuis 2007 : le séminaire européen « Santé mentale » ou plus récemment « Sciences sociales et VIH/sida »), de journées scientifiques (par exemple : « Ethnographie de la santé publique » en 2006, « Corps, émotions et santé » en 2005 et 2006) enfin, le soutien à des publications scientifiques

Un outil de communication via le site internet http://doctorants.mshparisnord.org/ et l’envoi d’une lettre d’information mensuelle. Il est rappelé que chacun des membres du réseau peut adresser directement un message à tous grâce à l’adresse : reseau_doctorants@ehess.fr

Un outil de formation permettant d’organiser des ateliers de recherche bibliographique (bases de données, logiciels de références bibliographiques), des ateliers d’écriture ainsi que la réalisation de séjours de recherche à l’étranger. D’autres types d’initiatives ou de projets pourraient être envisagés.

Un outil de réflexion via ces différents canaux de socialisation et de mise en relation. Une réflexion sur la « professionnalisation » a été entamée récemment en vue d’acquérir une meilleure connaissance et pratique des milieux professionnels, institutionnels et associatifs dans le domaine de la santé. Le réseau est hébergé par la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord et compte plus de 160 membres représentant plus de 60 institutions de recherche.

* Contact :  Fanny Chabrol, secrétaire du réseau des doctorants « Santé et Société »

http://doctorants.mshparisnord.org/ ; doctorants@mshparisnord.org

MSH Paris Nord,  4, rue de la Croix Faron, 93210 Saint-Denis, France


PARIS. 16 mars 2010. 17h30 – 19h30, 26ème séance du Séminaire de recherche « Enfermements, Justice et Libertés dans les sociétés contemporaines ».

Université Paris 1. Centre d’histoire sociale du 20ème siècle. Sous la direction de Pierre V. Tournier. Avec Mme Lucie  Bony, doctorante en géographie et anthropologie à l’Université de Paris Ouest La Défense,  « Prison et ordre urbain. Les quartiers pauvres au prisme du système pénitentiaire ».

* Discutant : M. Pascal Vion, directeur de la maison d’arrêt de Nanterre.

– Lieu : CHS 20ème siècle, 9 rue Malher, Paris 4ème, métro Saint-Paul  (6ème étage).

– Ouvert à toutes et à tous, sans inscription –

De nombreux travaux en sciences sociales ont montré que les personnes envoyées en prison faisaient l’objet d’une sélection sociale et pénale. Si les prisons ne « recrutent » pas leur population de façon homogène au sein de la société, on peut avancer l’hypothèse selon laquelle il en est de même d’un point de vue spatial.

Ce projet de thèse se donne ainsi pour objectif de décrypter la relation existant entre la prison et les quartiers dont les habitants alimentent en grande part la population carcérale. Il s’agit donc de chercher à repérer les quartiers spécifiquement polarisés par les prisons, de déconstruire les filières pénales conduisant à la sur-incarcération de cette population en mettant au jour un éventuel « effet de quartier », de s’interroger sur les modes de gestion et d’administration de ces espaces carcéraux et urbains et enfin de comprendre comment est vécue cette « relation symbiotique » entre quartier et prison du point de vue des personnes concernées.


Université Paris 1. / L’Estran. Ecole expérimentale de criminologie (2010, 3ème session).

2ème séance –  vendredi   26 février 2010 (9h – 13h)

Animée par Pierre V. Tournier

* Du coté des victimes, par M. Christophe Soulez, criminologue, chef de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), INHES-J.

* Le juge et la recherche de la vérité, à l’instruction et à l’audience  correctionnelle ou criminelle, par M. Alain Blanc, président de chambre à la Cour d’appel de Douai, ancien président de cour d’assises, président de l’Association française de criminologie (AFC).

* Contact : La gestion de cette formation est assurée par l’Estran, 10, rue Ambroise Thomas 75009 PARIS  www.estran.net / estran.formation@yahoo.fr. L’Estran est un établissement de l’APCARS 4, boulevard du Palais Paris 1er, www.apcars.org. Prestataire de formation enregistré sous le n° 11 75 42535 75, auprès de la Préfecture d’Ile de France. Durée de la formation : 32 heures.  Coût de la formation 390 euros