181 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

RAPPEL.

PARIS. 16 mars 2010. 17h30 – 19h30, 26ème séance du Séminaire de recherche « Enfermements, Justice et Libertés dans les sociétés contemporaines ». Université Paris 1. Centre d’histoire sociale du 20ème siècle. Sous la direction de Pierre V. Tournier. Avec Mme Lucie Bony, doctorante en géographie et anthropologie à l’Université de Paris Ouest La Défense, « Prison et ordre urbain. Les quartiers pauvres au prisme du système pénitentiaire ».

* Discutant : M. Pascal Vion, directeur de la maison d’arrêt de Nanterre.

– Lieu : CHS 20ème siècle, 9 rue Malher, Paris 4ème, métro Saint-Paul (6ème étage). – Ouvert à toutes et à tous, sans inscription – De nombreux travaux en sciences sociales ont montré que les personnes envoyées en prison faisaient l’objet d’une sélection sociale et pénale. Si les prisons ne « recrutent » pas leur population de façon homogène au sein de la société, on peut avancer l’hypothèse selon laquelle il en est de même d’un point de vue spatial. Ce projet de thèse se donne ainsi pour objectif de décrypter la relation existant entre la prison et les quartiers dont les habitants alimentent en grande part la population carcérale. Il s’agit donc de chercher à repérer les quartiers spécifiquement polarisés par les prisons, de déconstruire les filières pénales conduisant à la sur-incarcération de cette population en mettant au jour un éventuel « effet de quartier », de s’interroger sur les modes de gestion et d’administration de ces espaces carcéraux et urbains et enfin de comprendre comment est vécue cette « relation symbiotique » entre quartier et prison du point de vue des personnes concernées.