181 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

RAPPEL.

PARIS. 16 mars 2010. 17h30 – 19h30, 26ème séance du Séminaire de recherche « Enfermements, Justice et Libertés dans les sociétés contemporaines ». Université Paris 1. Centre d’histoire sociale du 20ème siècle. Sous la direction de Pierre V. Tournier. Avec Mme Lucie Bony, doctorante en géographie et anthropologie à l’Université de Paris Ouest La Défense, « Prison et ordre urbain. Les quartiers pauvres au prisme du système pénitentiaire ».

Continuer la lecture de 181 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

181- GRAND ÉCRAN

Un Prophète Jacques Audiard. Le film aux 9 Césars 2010.

On pourra relire les deux chroniques qu’ACP lui avait consacrées en son temps.

Une Prison-Gigogne, par Jean-Christophe Tournier, ACP N°151-152, 14 septembre 2009.

Un Prophète. Une Prison-Gigogne Suite, ACP N°153-154, 21 septembre 2009.

Sur http://arpenter-champ-penal.blogspot.com

181 – NOMINATION

Luc Chatel confie à Éric Debarbieux la présidence d’un conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l’École

Communiqué de presse. Luc CHATEL, ministre de l’Education nationale, porte-parole du Gouvernement, s’est entretenu lundi 1er mars avec Eric DEBARBIEUX, professeur des universités à l’Université de Bordeaux 2, président de l’Observatoire international de la violence à l’École. A cette occasion, Luc CHATEL a décidé de lui confier la mission de présider un conseil scientifique chargé d’apporter une expertise de haut niveau dans le cadre de la préparation et du suivi des états généraux de la sécurité à l’École. Ce conseil sera composé de personnalités qualifiées, nationales et internationales, en particulier dans les domaines de la sécurité et de la prévention, dans une approche pluridisciplinaire Le ministre installera officiellement ce conseil scientifique dans les jours prochains.

180 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

PARIS ET Ile de France

PARIS.  Mercredi 3 mars 2010. 17h30 à 19h30. « Dispositif  sécurisé de suivi statistique sensible dans les entreprises ou les administrations ». Séminaire de recherches de l’Institut de Démographie de l’Université Paris 1

Continuer la lecture de 180 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

180- PROPOSITION D’EMPLOI

La gendarmerie nationale recrute deux démographes pour travailler au sein de sa direction générale. Les postes sont à pourvoir le plus rapidement possible.

Au sein d’une équipe pluridisciplinaire (sociologue, psychosociologue), ces démographes : élaborent et mettent en oeuvre les projections démographiques des effectifs de la gendarmerie, en liaison avec les bureaux gestionnaires du personnel ; apportent leur expertise en démographie dans le cadre d’études sur les ressources humaines ; participent à la réalisation d’études sociologiques quantitatives ou qualitatives auprès des personnels de la gendarmerie ; assurent une veille relative aux tendances démographiques marquant les évolutions de la société française.

Formation et compétences requises :  Master 2 professionnel en démographie ou en sciences sociales option démographie, maîtrise de l’outil informatique (bureautique, statistique).

Conditions de recrutement : statut civil, contrat à durée déterminée de 3 ans, renouvelable une fois. Rémunération 1 900 à 2 250 € nets mensuels, selon l’expérience professionnelle dans le domaine.

– Lieu d’emploi : Paris XVIème

La lettre de motivation et le CV peuvent être adressés, avant le 15 mars 2010, à : Direction Générale de la Gendarmerie Nationale,  Direction des Personnels Militaires, Sous-Direction de la Politique des Ressources Humaines,  Bureau de l’Analyse et de l’Anticipation – Pôle Sociologie,  35, rue Saint-Didier 75775 Paris Cedex 16. Ce dossier peut également être transmis par courriel à :

recrutement.demographe@gendarmerie.interieur.gouv.fr

35 rue Saint-Didier – 75775 Paris Cedex 16 – Tél. : 01 56 28 73 12 – Fax. : 01 56 28 62 46  www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

<!–[if !mso]> <! st1\:*{behavior:url(#ieooui) } –>

*** PROPOSITION D’EMPLOI ***

– 8. – La gendarmerie nationale recrute deux démographes pour travailler au sein de sa direction générale. Les postes sont à pourvoir le plus rapidement possible.

Au sein d’une équipe pluridisciplinaire (sociologue, psychosociologue), ces démographes : élaborent et mettent en oeuvre les projections démographiques des effectifs de la gendarmerie, en liaison avec les bureaux gestionnaires du personnel ; apportent leur expertise en démographie dans le cadre d’études sur les ressources humaines ; participent à la réalisation d’études sociologiques quantitatives ou qualitatives auprès des personnels de la gendarmerie ; assurent une veille relative aux tendances démographiques marquant les évolutions de la société française.

Formation et compétences requises : Master 2 professionnel en démographie ou en sciences sociales option démographie, maîtrise de l’outil informatique (bureautique, statistique).

Conditions de recrutement : statut civil, contrat à durée déterminée de 3 ans, renouvelable une fois. Rémunération 1 900 à 2 250 € nets mensuels, selon l’expérience professionnelle dans le domaine.

– Lieu d’emploi : Paris XVIème

La lettre de motivation et le CV peuvent être adressés, avant le 15 mars 2010, à : Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, Direction des Personnels Militaires, Sous-Direction de la Politique des Ressources Humaines, Bureau de l’Analyse et de l’Anticipation – Pôle Sociologie, 35, rue Saint-Didier 75775 Paris Cedex 16. Ce dossier peut également être transmis par courriel à :

recrutement.demographe@gendarmerie.interieur.gouv.fr

35 rue Saint-Didier – 75775 Paris Cedex 16 – Tél. : 01 56 28 73 12 – Fax. : 01 56 28 62 46 www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

179 – L’association « Auxilia » cherche des bénévoles agissant depuis chez eux, ou près de chez eux.

Agissant depuis plus de 50 ans dans les prisons, l’association Auxilia recherche des bénévoles pour aider les personnes détenues ou ex-détenues dans leur réinsertion sociale ou professionnelle par la formation et l’amitié.

Comment ? De trois façons au choix, et suivant les besoins.

Le besoin le plus important en nombre concerne les professeurs par correspondance. C’est donc un travail depuis chez soi. Il n’est pas indispensable d’avoir été enseignant. Il suffit d’avoir une bonne culture générale et l’envie de transmettre son savoir. Un responsable de groupe vous aidera dans votre tâche si vous le souhaitez.

La deuxième possibilité consiste à représenter Auxilia à l’intérieur de la prison auprès des personnes détenues comme de l’Administration Pénitentiaire. Dans ce cas, vous demanderez le statut de visiteur de prison. Nous vous y aiderons.

Enfin, dans quelques établissements, nous avons des professeurs qui exercent en présentiel. Eux aussi ont généralement le statut de visiteur de prison.

Travailler bénévolement à Auxilia éclaire la vie de personnes en difficulté et

les aides à se réinsérer.

Pour un premier contact :

www.auxilia-formation.fr ou benevoles-auxilia-ead@club-internet.fr ; Tél. 04 94 87 66 83

179 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES


PARIS RIVE DROITE, RIVE GAUCHE

Marc BESSIN, Directeur du Réseau national de doctorants Santé et Société, nous informe.

Le Réseau national de doctorants Santé et Société, initié et jusqu’à présent dirigé par Didier Fassin, soutenu par la MiRe-DREES, permet à de nombreux jeunes chercheur-e-s en sciences sociales de la santé, dans une acception très large de ce champ d’études, d’échanger, de s’informer, de présenter des initiatives et d’organiser des rencontres scientifiques. Le site internet (http://doctorants.mshparisnord.org/index.php), en cours de redéploiement, donne un aperçu de ses différentes activités. On peut notamment y trouver le compte-rendu d’une journée d’étude que le réseau a organisée en janvier sur la professionnalisation. Le 19 mars 2010, le réseau tiendra ses premières assises nationales, afin de consolider certaines activités et de mettre en place de nouveaux chantiers (Cf. programme :  http://doctorants.mshparisnord.org/actualite/rubrique.php3?id_rubrique=52).

Continuer la lecture de 179 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

178 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

PARIS RIVE DROITE, RIVE GAUCHE


RAPPEL. PARIS. 16 février 2010. 17h30 – 19h30, 25ème séance du Séminaire de recherche « Enfermements, Justice et Libertés dans les sociétés contemporaines ».

Université Paris 1. Centre d’histoire sociale du 20ème siècle. Sous la direction de Pierre V. Tournier. Avec  Mme Sophie Desbruyères, conseillère d’insertion et de probation, secrétaire général du SNEPAP-FSU, « A propos de la réforme des services pénitentiaires  d’insertion et de probation ».

– Discutant : M. Ludovic Fossey, vice-président chargé de l’application des peines, TGI de Créteil.

– Lieu : CHS 20ème siècle, 9 rue Malher, Paris 4ème, métro Saint-Paul  (6ème étage).

– Ouvert à toutes et à tous, sans inscription –

Séance suivante

* Mardi  16 mars 2010, 17h30, 26ème séance, Mme Lucie  Bony, doctorante en géographie et anthropologie à l’Université de Paris Ouest La Défense,  « Prison et ordre urbain. Les quartiers pauvres au prisme du système pénitentiaire ».

– Discutant : M. Pascal Vion, directeur de la maison d’arrêt de Nanterre.


Cours de criminologie appliquée d’Alain Bauer au CNAM (18h – 20h) :

9 mars, 16 mars, 23 mars, 30 mars, 6 avril et 13 avril 2010.

* Contact : Denis Goulème  sec.criminologie@cnam.fr , www.cnam.fr


PARIS. 20 mars 2010. 9h30. « L’adolescence a changé, elle change ».

Colloque organisé par la Revue « adolescence »

8h30 Accueil

9h. Introduction de la journée, Philippe Gutton, professeur des universités, directeur de la Revue Adolescence

« Les changements dans la séance », Raymond Cahn, ancien président de la Société pychanalytique de Paris

Table Ronde n°1. Modérateur : Daniel Marcelli, professeur de pédopsychiatrie,  Marie-Christine Aubray, rédactrice en chef de la Revue Adolescence, François Marty, professeur des universités,  François Richard, professeur des universités

11h45 « Images de la psychothérapie et du psychothérapeute d’adolescent aujourd’hui », David Le Breton, sociologue, professeur des universités

14h30 Table Ronde n°2 « Les changements du lien entre l’adolescent et le psychothérapeute ». Modérateur : Philippe Jeammet, professeur de pédopsychiatrie, Gérard Bonnet, directeur de l’E.P.C.I.,  Patrice Huerre, chef de service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Jean-Yves Le Fourn, chef de service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.

« Place du virtuel dans les changements de la clinique et de la psychothérapie », Serge Tisseron, directeur de recherches

17h30 Conclusion du colloque. Philippe Gutton, Philippe Jeammet, François Marty

– Lieu : Espace de Conférence des Diaconesses, 18, rue Sergent Bauchat – 75 012 Paris

Métro : Montgallet (8) – Reuilly-Diderot (1) – Daumesnil (6).

* Contact :  Soline Godet,  Revue Adolescence,   3 avenue Vavin – 75006 Paris, Tél : 06 08 23 71 16. revueado.colloques@yahoo.fr

EN RÉGION

NANCY. 11 Mars 2010« De la fureur à la dangerosité. Folie violente / folie dangereuse au XIXe siècle. Journée d’études pluridisciplinaires  anthropologie, droit, histoire, sociologie.

Organisé par Laurence Guignard,  cette journée d’études s’inscrit dans un cycle  organisé en collaboration avec le Centre de recherches historiques de l’Ouest (CERHIO), Institutions de la folie. Expériences psychiatriques judiciaires, asilaires et militaires, XIXe-XXe siècles.

PROGRAMME

10h-12h – 1. Danger, fureur, dangerosité : généalogie d’un concept

Pascal Vielfaure, Université Montpellier 1, « Dangerosité et défense sociale : évolution des conceptions juridiques »

Hervé Guillemain, Université du Maine, « Des furieux briseurs de croix au parricide de Mansigné. Aperçus sur les conceptions de la  “dangerosité” masculine à l’asile du Mans »

Laurence Guignard, Université Nancy 2, « La dangerosité aux Assises avant la Défense sociale (1860-1880)»

14h-16h – 2.  Les figures du danger

Philippe Artières, CNRS, Lahic-UMR 2558, « Dangereuses  écritures »

Aude Fauvel, postdoctorante, Max Planck Institute for the History of Science, « Les femmes peuvent-elles être dangereuses ? Misogynie, psychiatrie et justice en France et en Grande-Bretagne »

Jean-Christophe Coffin, Paris V, « La construction du fou dangereux : entre la biologie et la nécessité sociale »

16h30-18h – 3. Internement/prison : les moyens de la régulation

Delphine Moreau, doctorante, EHESS, « Violence normale et violence anormale dans un service « ordinaire » d’hospitalisation psychiatrique »

Véronique Fau-Vincenti, CNRS – Musée d’histoire vivante de Montreuil, « Avant les UMD : les asiles pour aliénés criminels; Gaillon 1876 et Villejuif en 1905 »

* Discutants : Samuel Lézé, anthropologue, CNRS-IRIS), Yves Mausen, historien du droit, Université Montpellier-1

* Lieu : Salle G 04 , CLSH, Place Godefroy de Bouillon, 54 000 Nancy

* Contact : laurence.guignard@univ-nancy2.fr)

178 – NOMINATIONS


Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice  (INHESJ)

* Nomination d’un second directeur adjoint à l’INHESJ en la personne de M. Vincent Lesclous, magistrat, jusqu’à présent  procureur  de la République de Valenciennes.

Rappel : M. Michel Cado est président du conseil d’administration de l’INHESJ, M. André Michel Ventre en est le directeur et M. Marc Marfor directeur adjoint. M. Alain Bauer est président du Conseil d’oirentation de l’ONDRP qui dépend de l’INHESJ.

* L’ancien procureur de la République de Lorient, Jean-Pierre Picca, rejoint l’Élysée. Il avait travaillé avec Jean-David Levitte, l’actuel sherpa du Président, entre 2002 et 2007.

Source : http://www.acteurspublics.com/

« Jean-Pierre Picca, procureur de la République de Lorient, fait son entrée à l’Élysée en tant que conseiller. L’ex-procureur de la République de Lorient remplace Christophe Ingrain, parti dans un cabinet d’avocats. En pleine actualité judiciaire, le départ du conseiller technique “justice” de l’Élysée ne passe pas inaperçu. Il était pourtant programmé depuis plusieurs semaines. Christophe Ingrain, 40 ans, magistrat en poste à la présidence de la République depuis 2007 après avoir été travaillé auprès de Pascal Clément, place Vendôme, rejoint le cabinet d’avocats Darrois Villey Maillot Brochier. L’avocat d’affaires Jean-Michel Darrois est un proche de Nicolas Sarkozy.

Christophe Ingrain est remplacé à l’Élysée par Jean-Pierre Picca, jusqu’alors procureur de la République de Lorient. À la présidence de la République, il n’est pas conseiller technique comme son prédécesseur, mais conseiller. Ce magistrat de 48 ans a été en poste à l’ambassade de France à Washington entre 2002 et 2007, en qualité de conseiller juridique. Il avait travaillé avec Jean-David Levitte, qui était ambassadeur aux États-Unis avant de devenir conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy à l’Élysée. Avant cette expérience internationale, Jean-Pierre Picca a été en poste une dizaine d’années à la chancellerie. Il avait rejoint son poste de procureur de la République de Lorient en 2007. »

177 – COLLOQUES ET SÉMINAIRES

PARIS RIVE DROITE, RIVE GAUCHE

PARIS. Vendredi 12 fevrier 2010. 8h45 « Reformer la prison : acte I »

5èmes assises sur les prisons en France présidées par Jean-René Lecerf, sénateur du Nord, rapporteur du projet de loi pénitentiaire pour le Sénat et Jean-Paul Garraud,  député de la Gironde, rapporteur du projet de loi pénitentiaire pour l’Assemblée nationale. Sous le patronage et en présence de Michèle Alliot-Marie, ministre d’Etat, garde des sceaux, ministre de la Justice et des Libertés.

Programme (de nouveau modifié)

9h10. Accueil par  Jean-René Lecerf

9h15. Ouverture des rencontres par Jean-Marie Delarue, contrôleur général des lieux de privations de libertés.

9h45. Sortir les malades des prisons. Débat entre Laurent Ridel, représentant le directeur de l’administration pénitentiaire et Gérard Laurencin, représentant l’Association des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire (ASPMP). Modérateur : Jean-René Lecerf.

10h30. Table ronde n°1 : « Préparer la sortie de prison, réussir la réinsertion ».

Président : Dominique Raimbourg, Député de Loire-Atlantique

Débat avec Jacques-André Jolly, directeur général de Siges, Nicole Maestracci, magistrat, présidente de la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (FNARS), Florence Aubenas, journaliste au Nouvel Observateur, présidente de l’OIP, André Sanchez, directeur interrégional des services pénitentiaires de Strasbourg, ancien directeur du service de l’emploi pénitentiaire, Denis L’Hours, directeur général de la Fédération « Citoyens et Justice ».

12h15. Synthèse de Jean-Paul Garraud

14h30. Table ronde n°2.  L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) : quelles attentes ?

Président : Jean-Frédéric Poisson,  Député des Yvelines

Exposé introductif : Pierre Victor Tournier, directeur de recherches au CNRS, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Débat entre Matthieu Bonduelle, secrétaire général du Syndicat de la magistrature (SM), Alain Boulay,  président de l’Association Aide aux Parents d’Enfants Victimes (APEV), Jacques-Henri Robert, ancien directeur de l’Institut de criminologie, Maître Thierry Wickers, président du Conseil national des barreaux.

15h30. Synthèse de l’après-midi par Jean-René Lecerf.

15h40.  clôture des rencontres par Michèle Alliot-Marie

– Lieu : Maison de la Chimie – Paris

Clôture des inscriptions : 8 février  2010 ( 35€, 80€ avec le déjeuner).

* Contact : Société Agora Europe / Caroline Roche / croche@agoraeurope.com


PARIS. 16 février 2010. 17h30 – 19h30, 25ème séance du Séminaire « Enfermements, Justice et Libertés dans les sociétés contemporaines ».

Université Paris 1. Centre d’histoire sociale du 20ème siècle. Avec  Mme Sophie Desbruyères, conseillère d’insertion et de probation, secrétaire général du SNEPAP-FSU, « A propos de la réforme des services pénitentiaires  d’insertion et de probation ».

– Discutante : M. Ludovic Fossey, vice-président chargé de l’application des peines, TGI de Créteil et M. Laurent Leriche, membre de la  commission nationale « Justice »  des Verts (sous réserve).

– Lieu : CHS 20ème siècle, 9 rue Malher, Paris 4ème, métro Saint-Paul  (6ème étage).

– Ouvert à toutes et à tous, sans inscription –

Séance suivante

* Mardi  16 mars 2010, 17h30, 26ème séance, Mme Lucie  Bony, doctorante en géographie et anthropologie à l’Université de Paris Ouest La Défense,  « Prison et ordre urbain. Les quartiers pauvres au prisme du système pénitentiaire ».

– Discutant : M. Pascal Vion, directeur de la maison d’arrêt de Nanterre.


Colloque « Jeunes Chercheurs en Démographie », Novembre 2010,  Centre de Recherche Populations et Sociétés (CERPOS), Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Appel à communication

Le CERPOS organise un Colloque Jeunes Chercheurs en Démographie en novembre 2010 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ce colloque offre l’opportunité à des doctorants et à de jeunes docteurs (soutenance au cours des 4 dernières années) de présenter leurs recherches devant un public composé d’enseignants chercheurs, de chercheurs et d’étudiants. Toutes les thématiques classiques de la démographie ainsi que les nouveaux champs de la discipline, toutes les échelles et aires géographiques sont concernés. Les communications peuvent également être centrées sur des questions théoriques et/ou méthodologiques.

Les jeunes chercheurs intéressés sont invités à remplir une fiche de proposition de communication et à l’envoyer, avant le 1er mars 2010, à Leila Boufraioua (leila.boufraioua@u-paris10.fr) et à Sabrina Aouici (sabrina.aouici@u-paris10.fr).

Les jeunes chercheurs dont la proposition aura été retenue devront remettre le texte de leur communication le 1er septembre afin que nous puissions les faire parvenir aux commentateurs des séances.