181- Recommandation CM/Rec(2010)1 du Comité des Ministres aux Etats membres sur les règles du Conseil de l’Europe relatives à la probation…

… adoptée par le Comité des Ministres le 20 janvier 2010, lors de la 1075e réunion des Délégués des Ministres

Continuer la lecture de 181- Recommandation CM/Rec(2010)1 du Comité des Ministres aux Etats membres sur les règles du Conseil de l’Europe relatives à la probation…

181 – NOMINATION

Luc Chatel confie à Éric Debarbieux la présidence d’un conseil scientifique des états généraux de la sécurité à l’École

Communiqué de presse. Luc CHATEL, ministre de l’Education nationale, porte-parole du Gouvernement, s’est entretenu lundi 1er mars avec Eric DEBARBIEUX, professeur des universités à l’Université de Bordeaux 2, président de l’Observatoire international de la violence à l’École. A cette occasion, Luc CHATEL a décidé de lui confier la mission de présider un conseil scientifique chargé d’apporter une expertise de haut niveau dans le cadre de la préparation et du suivi des états généraux de la sécurité à l’École. Ce conseil sera composé de personnalités qualifiées, nationales et internationales, en particulier dans les domaines de la sécurité et de la prévention, dans une approche pluridisciplinaire Le ministre installera officiellement ce conseil scientifique dans les jours prochains.

179 – CHRONIQUE de Christian DEMONCHY

« L’identité nationale en matière de justice pénale » par Christian Demonchy

L’identité d’une personne est l’ensemble des éléments qui l’individualise. Cette identification de la personne dans un pays donné varie en fonction des domaines de sa vie sociale et elle implique des ensembles d’éléments adaptés à chacun d’eux (groupe sanguin, permis de conduire, numéros de téléphone, de carte bancaire, de sécurité sociale etc.). Ainsi, la carte d’identité française permet à son titulaire d’être identifié sans confusion possible avec les autres Français par un nombre très réduit d’éléments (nom, prénom, date de naissance…). Hormis ces identités multiples et stables que la société nationale lui impose, le citoyen a la liberté de se constituer une identité personnelle et politique qu’il peut faire évoluer ou modifier à tout moment et qui lui permet de choisir son ou ses groupes d’appartenance ou de s’opposer à qui il veut dans l’espace public. Ce sont d’ailleurs ces divergences, ces oppositions et ces conflits qui sont le moteur de la vie démocratique. Par extrapolation, l’identité nationale se définit par l’ensemble des éléments qui distinguent une nation d’une autre ou de toutes les autres. Ainsi peut-on parler de l’identité nationale dans le domaine de la justice pénale, autrement dit de la justice pénale « à la française ». Comment la définir ? Continuer la lecture de 179 – CHRONIQUE de Christian DEMONCHY